Desafíos

ISSN-e: 2145-5112

ISSN: 0124-4035 

Elementos para una sociología de los disturbios en Francia

Laurent Mucchielli

Texto completo:

PDF
Enviar este artículo (Es necesario iniciar sesión)
Escanee aquí para descargar

Resumen


El fenómeno de las revueltas urbanas apareció en Francia a finales de los años 1970, se arraigó en la década de los 80s y experimentó en 2005 una generalización inédita. Se desarrolla localmente desde esta fecha. Con algunas excepciones, se desata en la mayoría de los casos por la muerte de jóvenes en relación con una operación de policía. Este artículo propone una síntesis de las investigaciones llevadas a cabo en Francia en los últimos años y trata de desglosar un marco de interpretación global de este fenómeno al articular sus dimensiones económicas, sociales y políticas. Este trabajo pone énfasis en los procesos de creación de guetos, en las fallas de la regulación estatal y en la ausencia de representación política de los habitantes de los barrios pobres. Finalmente, se analizan las revueltas como una « forma elemental de protesta política».


Palabras clave


revueltas; Francia; guetos; protesta política.

Referencias


Avenel C., 2004, Sociologie des « quartiers sensibles », Paris, Armand Colin.

Attal-Toubert K., Lavergne H., 2006, Premiers résultats de l’enquête sur l’emploi 2005, Insee Première, n°1070.

Bachmann C., Leguennec N., 1996, Violences urbaines. Ascension et chute des classes moyennes à travers cinquante ans de politique de la ville, Albin Michel, Paris.

Bachmann C., Leguennec N., 1997, Autopsie d’une émeute urbaine, Paris, Albin Michel.

Bacqué M.-H., Sintomer Y., 2001, Affiliations et désaffiliations en banlieues, Revue française de sociologie, 2, 217-249.

Barrows S., 1990, Miroirs déformants. Réflexions sur la foule en France à la fin du 19ème siècle, Paris, Aubier.

Barrows S., dir., 2002, Banlieues à problèmes. La construction d’un problème social et d’un thème d’action publique, Paris, La Documentation française. Baudin G., Genestier Ph., 2006, Faut-il vraiment démolir les grands ensembles ?, Espaces et sociétés, 124-125, 207-222.

Beaud S., 2003, 80 % au bac… et après ? Les enfants de la démocratisation scolaire, Paris, La Découverte.

Beaud S., Pialoux M., 2003, Violences urbaines, violence sociale, Paris, Fayard.

Begag A., Delorme C., 1992, Rites sacrificiels des jeunes dans les quartiers en difficulté, Annales de la recherche urbaine, 54, 45-52.

Bercé Y.-M., 1974, Croquants et nu-pieds. Les soulèvements paysans en France du 16è au 19è siècle, Paris, Gallimard/Julliard.

Blanchard E., 2010, Retour sur les émeutes de 2005 : une généalogie coloniale ? Socio-histoire d’un oubli : l’émeute de la Goutte d’Or, 30 juillet 1955, Sociologie (à paraître).

Bogalska-Martin E., éd., 2009, Manager la qualité en site dégradé : dynamiques collectives et place d’un bailleur social (étude du quartier Mistral à Grenoble), Rapport final, Grenoble, Université Pierre Mendès-France.

Bouamama S., 1994, Dix ans de marche des Beurs, Paris, Desclée de Brouwer.

Bouard S., Tiberj V., 2005, Français comme les autres ? Enquête sur les citoyens d’origine maghrébine, africaine et turque, Paris, Les Presses de Sciences-Po. Bourdieu P., 1992, Réponses, Paris, Seuil.

Burgess E., 2003, L’étude du délinquant en tant que personne, Déviance et société, 2, 111-130 (traduction du texte paru dans l’American Journal of Sociology, 1923, 6, 657-680).

Caille J.-P., Rosenwald F., 2006, Les inégalités de réussite à l’école élémentaire : construction et évolution, in INSEE, France, portrait social, Paris, Insee, 115-137

Canamero C. Canceill G., Cloarec N., 2000, Chômeurs étrangers et chômeurs d’origine étrangère, Premières synthèses, Dares, 46 (2), 1-4.

Castel R., 2006, La discrimination négative. Le déficit de citoyenneté des jeunes de banlieue, Annales HSS, 4, 777-808. Cesari J., 1997, Faut-il avoir peur de l’Islam ?, Paris, Presses de Sciences-Po.

Chomentowski M., 2009, L’échec scolaire des enfants de migrants. L’illusion de l’égalité, Paris, l’Harmattan.

Crettiez X., Sommier I., 2002, Les figures du rebelle, in Crettiez X., Sommier I., dir., La France rebelle, Paris, Michalon, 11-24.

Deboulet A., 2006, Le résident vulnérable. Questions autour de la démolition, Mouvements, 47-48, 174-181.

Delarue J.-M., 1993, La politique de la ville, Regards sur l’actualité, 196, 3-17.

Delon A., Mucchielli L., 2006, Les mineurs émeutiers jugés au tribunal de Bobigny, Claris. La revue, 1, 5-16 (www.claris.org).

Deltombe T., 2005, L’Islam imaginaire. La construction médiatique de l’islamophobie en France, Paris, La Découverte.

Demiati N., 2007, Nicolas Sarkozy, ministre de l’Intérieur et pompier-pyromane, in Mucchielli L., Le Goaziou V. (2007), Paris, La Découverte, 58-76.

Dikeç M., 2007, Badlands of the Republic. Space, Politics and Urban Policy, Oxford, Blackwell.

Donzelot J., 2006, Quand la ville se défait. Quelle politique face à la crise des banlieues ?, Paris, Seuil.

Donzelot J., Mével C., Wyvekens A., 2003, Faire société. La politique de la ville Aux Etats-Unis et en France, Paris, Seuil.

Dubet F., Jazouli A., Lapeyronnie D., 1985, L’État et les jeunes, Paris, Les Éditions Ouvrières. Dubet F., Lapeyronnie D., 1992, Les quartiers d’exil, Paris, Seuil.

Duclos N., 1998, Les violences paysannes sous la Vème République, Paris, Economica.

Duprez D., Kokoreff M., 2000, Le monde des drogues. Usages et trafics dans les milieux populaires, Paris, Odile Jacob.

Epstein R., Kirszbaum T., 2006, Après les émeutes, comment débattre de la politique de la ville ?, Regards sur l’actualité, 319, 39-48.

Farge A., Revel J., 1985, Les règles de l’émeute : l’affaire des enlèvements d’enfants (Paris, mai 1750), in Nicolas J., éd., Mouvements populaires et conscience sociale. 16ème-19ème siècles, Paris, Maloine, 635-646.

Felouzis G., Liot F., Perroton J., 2005, L’apartheid scolaire. Enquête sur la ségrégation ethnique dans les collèges, Paris, Seuil.

Fitoussi J.-P., Éloi L., Maurice J., 2003, Ségrégation urbaine et intégration sociale, Paris, La documentation française.

Fondation Abbé Pierre, 2006, L’état du mal logement en France. Rapport annuel, Paris, Fondation Abbé Pierre.

Fraser N., 2005, Qu’est-ce que la justice sociale ? Reconnaissance et distribution, Paris, la Découverte.

Frickey A., dir., 2005, Jeunes diplômés issus de l’immigration : insertion professionnelle ou discriminations ?, Paris, La documentation française.

Galland O., 1997, Sociologie de la jeunesse. L’entrée dans la vie, Paris, Armand Colin.

Gaulejac de V., 1996, Les sources de la honte, Paris, Desclée de Brouwer. Geisser V., 2003, La nouvelle islamophobie, Paris, La Découverte.

Goldberger M.-F., Le Toqueux J.-L., 1998, Les zones urbaines sensibles, Insee Première, n°573.

Haegel F., Rey H., Sintomer Y., 2000, La xénophobie en banlieue. Effets et expressions, Paris, L’Harmattan.

Honneth A., 2000, La lutte pour la reconnaissance, Paris, Cerf.

Jazouli A., 1986, L’action collective des jeunes maghrébins de France, Paris, L’Harmattan.

Jazouli A., 1995, Une saison en banlieues. Courants et prospectives dans les quartiers populaires, Paris, Plon.

Jaillet M.-C., 2003, La politique de la ville en France : histoire et bilan, Regards sur l’actualité, 296, 5-23. Jobard F., 2006, Sociologie politique de la « racaille », in Lagrange H., Oberti M., dir., Émeutes urbaines et protestations. Une singularité française, Paris, Les Presses de Sciences-Po, 59-80.

Jobard F., Lévy R., 2009, Police et minorités visibles : les contrôles d’identité à Paris, New York, Open Society.

Joyce P., 2002, The politics of protest. Extra-parliamentary politics in Britain since 1970, London, Macmillan.

Keith M., 1993, Race, riots and policing. Lore and disorder in a multi-racial society, London, ULC Press. K

eslassy E., Véron M., 2006, Tous égaux, sauf… La discrimination, un état des lieux, Paris, Le Cavalier bleu.

Kokoreff M., 2004, La force des quartiers. De la délinquance à l’engagement politique, Paris, Payot.

Kokoreff M., 2008, Sociologie des émeutes, Paris, Payot.

Kokoreff M., 2009, Ghettos et marginalité urbaine. Lecture croisée de Didier Lapeyronnie et Loïc Wacquant, Revue française de sociologie, 50 (3), 553-572.

Lagrange H., 2006a, Autopsie d’une vague d’émeutes, in Lagrange H., Oberti M., dir., Émeutes urbaines et protestations. Une singularité française, Paris, Les Presses de Sciences-Po, 37-58.

Lagrange H., 2006b, La structure et l’accident, in Lagrange H., Oberti M., dir., Émeutes urbaines et protestations. Une singularité française, Paris, Les Presses de Sciences-Po, 105-130.

Lainé F., Okba M., 2005, Jeunes de parents immigrés : de l’école au métier, Travail et emploi, 103, 79-93.

Lapeyronnie D., 1993, L’individu et les minorités. La France et la Grande-Bretagne face à leurs immigrés, Paris, Presses Universitaires de France.

Lapeyronnie D., 2006a, Les émeutes urbaines en France, en Grande Bretagne et aux Etats-Unis, Regards sur l’actualité, 319, 5-14.

Lapeyronnie D., 2006b, « Révolte primitive » dans les banlieues françaises, Déviance et société, 30 (4), p. 431-448.

Lapeyronnie D., 2008, Ghetto urbain. Ségrégation, violence, pauvreté en France aujourd’hui, Paris, Robert Laffont

Lepoutre D., 1997, Cœur de banlieue. Rites et langages, Paris, Odile Jacob. Le Goaziou V., 2007, La classe politique française et les émeutes : silence et déni, in Mucchielli L., Le Goaziou V. (2006), Paris, La Découverte, p. 36-57.

Le Goaziou V., Rojzman C., 1998, Comment ne pas devenir électeur du Front national, Paris, Desclée de Brouwer.

Le Toqueux J.-L., Moreau J., 2002, Les ZUS. Forte progression du chômage entre 1990 et 1999, Insee Première, n°835.

Loncle P., Muniglia V., 2007, Le modèle rennais de politique de la jeunesse aux prises avec les émeutes urbaines, Communication au Congrès de l’Association Française de Science Politique,

Toulouse. Machal G., Delécolle F.-M., sans date [2006], Les violences urbaines à Paris. Novembre 2005, Paris, Parquet du Tribunal de grande instance de Paris, ronéo.

Marlière E., 2005, Jeunes en cité. Diversité des trajectoires ou destin commun ?, Paris, L’Harmattan.

Marlière E., 2007, Les habitants des quartiers : adversaires ou solidaires des émeutiers ?, in Mucchielli L., Le Goaziou V. (2007) , Paris, La Découverte, 77-92.

Marlière E., 2008, La France nous a lâchés ! Le sentiment d’injustice chez les jeunes des cités, Paris, Fayard. Masclet O., 2003, La gauche et les cités. Enquête sur un rendez-vous manqué, Paris, La Dispute.

Matelly J.-H., Mouhanna C., Mucchielli L., 2009, Feu la gendarmerie nationale, Pouvoirs locaux, 80, p. 12-14.

Mauger G., 2006, L’émeute de novembre 2005. Une révolte proto-politique, Boissieux, Le Croquant.

Maurin E., 2004, Le ghetto français. Enquête sur le séparatisme social, Paris, Seuil. Mayer N., 1999, Ces Français qui votent Le Pen, Paris, Flammarion.

Meurs D., Pailhé A., Simon P., 2005, Mobilité intergénérationnelle et persistance des inégalités. L’accès à l’emploi des immigrés et de leurs descendants, Paris, INED, Documents de travail n°130.

Millet M., Thin D., 2005, Ruptures scolaires. L’école à l’épreuve de la question sociale, Presses Universitaires de France.

Millet M., Thin D., 2007a, La place des familles dans la formation des bandes de jeunes, Thèse de doctorat de sociologie, Université Versailles Saint-Quentin.

Millet M., Thin D., 2007b, Les voies de la colère: ‘violences urbaines’ ou révolte d’ordre politique ? L’exemple des Hautes-Noues à Villiers-surMarne, Socio-logos, 2 [En ligne], URL : http://socio-logos.revues. org/document352.html

Mohammed M., Mucchielli L., 2007, La police dans les « quartiers sensibles » : un profond malaise, in Mucchielli L., Le Goaziou V., (2007), Paris, La Découverte, 104-125.

Monjardet D., 1996, Ce que fait la police. Sociologie de la force publique, Paris, La Découverte.

Monjardet D., 2006, La crise de l’institution policière ou comment y faire face ?, Mouvements, 44, 67-77.

Mouhanna C., 2008, Police : de la proximité au maintien de l’ordre généralisé, in Mucchielli L., dir., La frénésie sécuritaire, Paris, La Découverte, 77-87.

Mucchielli L., 2000, L’expertise policière de la « violence urbaine ». Sa construction intellectuelle et ses usages dans le débat public français, Déviance et société, 4, 351-375.

Mucchielli L., 2002, Violences et insécurité. Fantasmes et réalités dans le débat français, Paris, La Découverte, 2ème éd.

Mucchielli L., 2003, Le rap de la jeunesse des quartiers relégués. Un univers de représentations structuré par des sentiments d’injustice et de victimation collective, in M. Boucher, A. Vulbeau, éds., Émergences culturelles et jeunesse populaire, Paris, l’Harmattan, 325-355.

Mucchielli L., 2005, Le scandale des « tournantes ». Dérives médiatiques et contreenquête sociologique, Paris, La Découverte.

Mucchielli L., 2006a, « La violence des jeunes » : peur collective et paniques morales au tournant du XXe et du XXIe siècles, in R. Lévy, L. Mucchielli, R. Zauberman, dir., Crime et insécurité : un demi-siècle de bouleversements. Mélanges pour et avec Philippe Robert, Paris, L’Harmattan, 195-223.

Mucchielli L., 2006b, Les émeutes urbaines : formes élémentaires de la contestation politique, in Crettiez X., Sommier I., dir., La France rebelle, Paris, Michalon, p. 29-44.

Mucchielli L., Aït-Omar, 2007, Les émeutes de novembre 2005. Les raisons de la colère, in Mucchielli, Le Goaziou (2007), 11-35.

Mucchielli L., Le Goaziou V., dir., 2007, Quand les banlieues brûlent. Retour sur les émeutes de novembre 2005, Paris, La Découverte, 2ème éd.

Nicolas J., 2002, La rébellion française. Mouvements populaires et conscience sociale, 1661-1789, Paris, Le Seuil. Observatoire national des zones urbaines sensibles, 2004-2007, Rapport annuel, Paris, Les Éditions de la DIV (http://www.ville.gouv.fr).

Pan Ké Shon J.-L., 2009, Ségrégation ethnique et ségrégation sociale en quartiers sensibles. L’apport des mobilités résidentielles, Revue française de sociologie, 50 (3), 451-487.

Perrineau P., 1997, Le symptôme Le Pen. Radiographie des électeurs du Front national, Paris, Fayard.

Piednoir J., 2009, Les émeutes françaises de l’automne 2005. Les illusions perdues, Revue internationale de criminologie et de police technique et scientifique, 3, 131-156.

Préteceille E., 2009, La ségrégation ethno-raciale a-t-elle augmenté dans la métropole parisienne ?, Revue française de sociologie, 50 (3), 489-519. Rey H., 1996, La peur des banlieues, Paris, Presses de Sciences-Po.

Rey H., 2004, La gauche et les classes populaires. Histoire et actualité d’une mésentente, Paris, La Découverte. Richard J.-L., 2004, Partir ou rester ? Destinées des jeunes issus de l’immigration, Paris, Presses Universitaires de France.

Roché S., 2006, Le frisson de l’émeute, Paris, Seuil. Rudder De G., 2003, Turbulents et faiseurs de bien. Le génie associatif des jeunes musulmans, in M. Boucher, A. Vulbeau, dir., Émergences culturelles et jeunesse populaire, Paris, l’Harmattan, 27-54.

Safi M., 2009, La dimension spatiale de l’intégration : évolution de la sé- grégation des populations immigrées en France entre 1968 et 1999, Revue française de sociologie, 50 (3), 521-552.

Sauvadet T., 2006, Le capital guerrier. Solidarité et concurrence entre jeunes de cité, Paris, Armand Colin.

Sayad A., 1999, La double absence. Des illusions de l’émigré aux souffrances de l’immigré, Paris, Seuil.

Silberman R., Fournier I., 2006, Les secondes générations sur la marché du travail en France : une pénalité ethnique qui persiste, Revue française de sociologie, 2, 243-282. Stébé J.-M., 2002, La crise des banlieues, Paris, Presses Universitaires de France.

Subra P., 2006, Heurs et malheurs d’une loi antiségrégation : les enjeux géopolitiques de la loi Solidarité et renouvellement urbain (SRU), Hérodote, 122, 138-171. Tavan C., 2005, Les immigrés en France : une situation qui évolue, Insee Première, n°1042.

Taylor C., 1994, Multiculturalisme. Différence et démocratie, Paris, Aubier. Tilly C., 1986, La France conteste, de 1600 à nos jours, Fayard, Paris.

Van Zanten A., 2001, L’école de la périphérie. Scolarité et ségrégation en banlieue, Presses Universitaires de France. Vieillard-Baron H., 1994, Les banlieues, Paris, Flammarion.

Vieillard-Baron H., 2006, Des banlieues françaises aux périphéries américaines : du mythe à l’impossible confrontation ?, Hérodote, 122, 10-24.

Villechaise A., 2000, Amères banlieues. Les gens des grands ensembles, Paris, Grasset. Wacquant L., 2006, Parias urbains. Ghetto, banlieues, État, Paris, La Découverte.

Waddington D., Jobard F., King M., eds., 2009, Rioting in the UK and France. A comparative analysis, London, Willan Publishing. Wihtol de Wenden C., Leveau R., 2001, La beurgeoisie. Les trois âges de la vie associative issue de l’immigration, Paris, Éditions du CNRS.

Zirotti J.-P., 2006, De l’expérience de la discrimination à la délégitimation. Les jugements des élèves issus de l’immigration sur les décisions d’orientation scolaire et les conditions de leur scolarisation, Les cahiers de l’URMIS, 10-11, 1-16


El archivo PDF seleccionado se debe cargar aquí si su navegador tiene instalado un módulo de lectura de PDF (por ejemplo, una versión reciente de Adobe Acrobat Reader).

Si desea más información sobre cómo imprimir, guardar y trabajar con PDFs, Highwire Press le proporciona una guía útil de Preguntas frecuentes sobre PDFs.

Por otro lado, puede descargar el PDF directamente a su ordenador donde podrá abrirlo con un lector de PDF. Para descargar el PDF, haga clic en el enlace anterior.


Métricas